14 avril 2011

Le système AFL – Une formule aux nombreux avantages


La proposition suivante a été inspirée par le championnat professionnel de football australien. Il s’agit d’une poule unique (que l’on peut fixer à 14, 15 ou 16 clubs). Tous les clubs s’affrontent au moins une fois. En revanche, le nombre de journées de championnat est limité à 20 (ou 22 si on part sur une base de 16 clubs). Ce qui signifie que tous les clubs ne se reçoivent pas en match aller-retour. Par exemple, si une équipe A rencontre une équipe B en matches aller-retour et une équipe C en match aller uniquement une saison, elle rencontrera l’équipe B en match aller uniquement et l’équipe C en matches aller-retour la saison suivante. Les 8 premiers sont qualifiés ensuite pour les phases finales organisées sur 4 semaines :

 

phases finales modèle Australian Football League

Phases finales modèle AFL (MisterRugby)

 

La formule de phase finale ci-dessus a l’avantage de multiplier les matchs de phases finales et de proposer le bénéfice du terrain aux clubs les mieux classés. Les matchs de phases finales étant ceux qui attirent le plus grand nombre de spectateurs, ils devraient largement contribuer à palier le manque à gagner dû au nombre inférieur de matchs joués en saison régulière par rapport à la formule actuelle. Cependant, il serait aussi possible d’adopter le système AFL pour la saison régulière et de garder le système de phases finales déjà existant dans le Top 14 Orange.

NB : cette formule de phase finale est un peu complexe à la première lecture mais tout en imposant des quarts de finale à tous le monde, elle préserve aux quatre premiers de la phase qualificative la possibilité d’un repêchage et impose aux quatre suivants un barrage entre les quarts et les demies.

Cette formule offre donc de nombreux avantages :

-       Elle permet d’éviter la surcharge de match et de proposer un nombre de matchs optimal par saison sans réduire le nombre de clubs.

-       Elle implique les équipes dans tous les matchs du championnat y compris dans les matchs à l’extérieur, les clubs ne peuvent plus faire d’impasse.

-       Il est même possible de réduire encore un peu plus le nombre de matchs les années de Coupe du monde sans toucher à la formule du championnat.

-       Pour le grand public la formule reste très lisible puisqu’il s’agit d’une poule unique avec un premier et un dernier.

Avec une telle formule une équipe jouerait 20 matchs de saison régulière dans l’année contre 26 aujourd’hui : soit un gain de 6 semaines dans le calendrier ! Cela permettrait d’étendre les plages de récupération/préparation.

Mais cette formule où tous les clubs ne se rencontrent pas en matches aller-retour est elle sportivement équitable ? Cette formule n’est pas moins équitable qu’un Tournoi des 6 Nations où les équipes s’affrontent en match aller sans retour, qu’une Coupe du monde où l’on retrouve toujours un déséquilibre entre les poules, qu’un Super 15 dans lequel toutes les équipes ne s’affrontent pas. De même qu’avec la formule de Top 14 actuelle un club peut terminer premier de la saison régulière et se faire sortir en demi-finales.

Mister Rugby

Posté par trib à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le système AFL – Une formule aux nombreux avantages

Nouveau commentaire